skip to Main Content
La Peinture Gestuelle

La peinture gestuelle

La série de peintures Bonsaïs in dub représente l’aboutissement d’une recherche sur le geste que j’ai débutée en dessin dans les années 80, poursuivie en calligraphie dans les années 90, et développée en peinture dans les années 2000. Avec ces peintures, j’ai franchi un pas significatif dans ma quête d’expression, car elles ont ouvert ma recherche à une quête plus globale, une forme d’Art total qui intègre les pratiques de la performance et de la vidéo.

Après avoir recherché la vie du trait en dessin et avoir approfondi cette quête dans le champ de la calligraphie, c’est en 1998 que j’ai réalisé ma première performance de peinture musicale, dans une galerie d’Art où j’étais accompagné par un flûtiste. Mais c’est en 2000 que cette recherche a trouvé une forme d’accomplissement avec le démarrage de la série de peintures-performances Bonsaïs in dub. Depuis lors, dans le domaine pictural, Bonsaïs in dub est devenue la série phare d’un travail d’exploration de la dimension gestuelle de la peinture. Ainsi, de même que la calligraphie a pour but d’exprimer l’esprit du geste graphique, cette recherche se propose de donner corps à l’esprit du geste pictural. C’est dire que ma recherche ne fait pas que s’élargir, qu’elle ne se développe pas seulement selon l’étendue et la diversité du champ disciplinaire (dessin, calligraphie, peinture), mais qu’elle gagne en profondeur. Car il ne s’agit pas seulement de mettre en scène le geste de telle discipline, mais de toucher à quelque chose de la nature profonde de l’expression artistique, quelque chose de la vie, quelque chose de la naissance, qui est à la source de la création.

Back To Top